Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

juillet 2014

Dix ans

images1

Dix ans. Il y a dix ans déjà, le 27 juillet 2004, dans la chaleur de mon bureau, au labo à Orléans, je publiais la première note de Blitztoire. Il était 15h43.

Tellement de choses se sont passées depuis. Aujourd’hui, je termine ce qui m’a obsédé pendant toutes ces années, mon livre. Enfin. J’ai l’impression de voir devant moi l’immensité du désert, l’horizon sans limite de l’océan. Il reste tout à faire. Heureusement.

Par zid dans Mes histoires de médiéviste 27 juillet 2014 21:18:09
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Pillage et archéologie: entre méthode champenoise et nouvelle évangélisation

Chaque jour qui passe me donne des raisons pour tenter de sortir dans le monde, pour ne pas m’enfermer derrière les murs de la Forteresse de la Science.  Cette fois, c’est l’affaire d’un viticulteur de Seine-et-Marne accusé d’avoir pillé au détecteur à métaux un peu partout, par « passion de l’objet » et de la « culture gauloise ». Ce n’est pas un amateur, notre esthète champenois : il avait chez lui pas moins de 2300 objets ainsi « ramassés » et estimés à 150 000 euros. L’article du blog de Pascale Robert Dinard, chroniqueuse au Monde, en dit long, avec une charmante causticité, sur cette affaire.

C’est le moment de tirer à boulets rouges sur les pilleurs de sites qui sont en train de se balader, à l’heure où je vous écris, dans les tranchées archéologiques ouvertes pour l’été, en France, en Navarre et en terre d’Empire. Ces pilleurs profitent de ce que les archéologues leur ont déblayé le terrain pour, nuitamment, promener leur serpent renifleur et  s’emparer des objets en métal, quitte à saccager sans scrupule le travail de l’archéologue en train de dormir, de son côté, d’un honnête sommeil à peine teinté de Jupiler ou de Heineken (selon les pays). Sans rire, c’est une pratique révoltante et ces hommes savent fort bien qu’ils le font contre toutes les lois. J’ai le souvenir d’avoir ainsi, après un petit repas léger comme les archéologues peuvent s’en satisfaire, coursé un pilleur au

Lire la suite

Catégories

Archives

A propos