Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

février 2013

L'archivage pérenne est-il nécessaire?

images1

Au fil de mes réflexions sur l'archivage pérenne des données numériques, ce tweet a tout relancé, bousculant mes idées.

La mise en place de la plupart des projets de recherche -ou de tout site web, ou de toute publication web de corpus- impose que soit envisagée des procédures fermes d'archivage pérenne. Or nous savons que ces procédures, même si elles sont susceptibles d'exister, exigent des supports techniques et intellectuels démesurés par rapport aux capacités actuelles, notamment en SHS, tandis que les moyens financiers alloués pour ce faire ne vont pas aller en s'accroissant, fort logiquement. En d'autres termes : nous rêvons d'archivage pérenne, nous en hurlons la nécessité évidente et  nous sommes incapables de l'assurer. Et je ne vois pas pourquoi ça changerait fortement (même si le coût du TéraOctet diminue, ce n'est qu'une part des procédures d'archivage pérenne qui englobent frais de maintenance, procédures de transfert de données de serveur en serveur, changements logiciels...).

Par ailleurs, on sait que, de toute éternité, la documentation humaine est soumise à des processus de destruction et d'élimination volontaires (on pense à la destruction -très partielle?- d’une bibliothèque de manuscrits à Tombouctou il y a quelques jours) ou involontaires (l’écroulement du bâtiment des archives de Cologne en 2009). Ces destructions sont normales. Parfois les archivistes ou les

Lire la suite

Catégories

Archives

A propos