Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

janvier 2013

Nouvelle(s) année(s)...

2013, année de toutes les angoisses ? Plutôt que d'adhérer au concert de désespérances de ce début de l'an, je préfère l'optimisme. Le monde se transforme. Les mutations qui vont changer la face de notre société sont devant nous. Mon optimisme à moi tient dans notre capacité à oser le vrai changement. La discipline historique elle-même va se transformer complètement dans les prochaines années et je suis ravi de pouvoir être associé à cette mutation.

Et parce que oser changer, c'est aussi se dévoiler, je propose une modeste réflexion « metabloguante » dans le très riche carnet de recherches « Devenir Historien » tenu par le dynamique Emilien Ruiz. J'y dis mon plaisir à avoir repris Medievizmes. Le vieux blog (sept ans déjà depuis sa création), dernier vestige de carnet sur Lodel, mériterait bien une bonne reprise, un renouvellement complet, aussi bien dans sa forme, sa structure que sur le fond. Le RSS est pourri, le lien e-mail aussi... L'occasion d'une renaissance, mais j'avoue n'avoir pas le temps de m'y mettre techniquement, surtout pour l'extraction de mes données de Lodel: si d'aventure une bonne âme peut me donner un coup de main, c'est pas de refus.

Par zid dans Mes histoires de médiéviste 4 janvier 2013 19:01:42
(1) commentaire Ajouter un commentaire

Le martyre d'Aaron et la destruction des temples

Le suicide d’Aaron Swartz fait réfléchir. Pour rappeler ce qui se répète partout sur le web et dans la presse : il s’agit d’un garçon génial qui s’est engagé dans le développement du web depuis une dizaine d’années, qui fut une des figures de proue de l’opposition victorieuse à la fameuse proposition de loi américaine SOPA, Stop Online Piracy Act1. Accusé d’avoir téléchargé2 une masse importante d’articles scientifiques sur la plate-forme payante JSTOR, il était menacé de lourdes peines par la justice américaine3. Comme tous, je déplore sa mort -quelle qu’en soit la cause, et il est probable qu’il ait été broyé dans les engrenages glacés et aiguisés de la machine judiciaire. Comme tous, je suis de son bord, naturellement.

Ce qui me fait écrire, c’est le sentiment que nous sommes au bord de la falaise. Les conflits autour de l’Open Access n’ont jamais été aussi virulents. Toutes les communautés scientifiques, les Etats, les universités ont fait de l’accès libre et gratuit de la production scientifique une nécessité. Les institutions publiques nous paient pour effectuer des recherches dont les résultats doivent être visibles et disponibles pour tous, gratuitement et librement. Et non plus passer par des maisons d’édition qui revendent notre savoir... parfois même aux institutions elles-mêmes qui en ont subsidié la création. Ainsi les universités ne veulent plus acheter à prix fort des accès aux grandes

Lire la suite

Par zid dans Combats pour l'Histoire 13 janvier 2013 17:09:23
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

The Edge

C’est le temps de la neige et des notes de blog aux relents poético-guimauvesques. J’ai donc décidé de vous parler, suivant mon mauvais esprit, d’un sujet bien badass, et même un peu gros beauf, mais on ne se refait pas. Pourquoi et comment je « fais mon métier ».

En fait, le « pourquoi » et le « comment » sont complètement liés. Il n’y a pas lieu de dissocier les choses.  C’est ce que d’aucuns appelleront la passion: pourquoi pas, c’est un joli mot, il est associé à la joie, à la grandeur, à l’honnêteté, mais aussi à la violence, à l’excès, à la souffrance. Rien sans passion. Mais « passion » reste insuffisant pour décrire les pulsions qui me poussent. Ce n’est pas assez fort. Le seul mot que j’ai trouvé et que d’aucuns utilisent par ailleurs est anglais : the edge. The edge, comme le bord de la falaise ou mieux : le fil du rasoir -c’est plus fort que le fil de l’équilibriste : le fil du rasoir, on peut se mutiler rien qu’en restant dessus... The Edge, comme l’écrivait Hunter S.Thompson et comme, à sa suite, en parle joliment cette petite vidéo de Piotr Kabat, que vous devez absolument regarder.

Encore les motos, me direz-vous ? C’est que je suis de plus en plus intimement persuadé que je n’ai pas (re)découvert iron horse depuis quelques années pour rien -et pas seulement à cause de ma crise de quarantenaire. J’ai toujours cherché « the Edge », bien avant de commencer à faire de

Lire la suite

Par zid dans Mes histoires de médiéviste 21 janvier 2013 02:23:07
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Catégories

Archives

A propos