Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

mai 2009

Réformer, encore

Je vis toujours. La lutte des enseignants-chercheurs, relayés puis dépassés par leurs propres étudiants, n'a jamais été aussi déterminée, si éperdue, si suicidaire... elle semble épuisée ici. Iront-ils jusqu'au bout de leurs forces ou devront-ils plier le genou? De toute façon, l'honneur est sauf, mais est-ce que avoir de l'honneur veut encore dire quelque chose -n'est-ce pas délicieusement désuet? Les enseignants-chercheurs que je côtoie me font penser à ces rescapés d'Hiroshima que l'on imagine déambulant comme des fantômes dans les rues déchirées, brûlés, aveugles, morts-vivants, entre les flocons de neige noire. Le passé n'est plus que ruine et on ne leur promet pas d'avenir.

Pour le reste, j'ai toujours envie d'écrire ici. « Reformer » ce blog. On verra si j'y arrive. En tout cas, il refuse qu'on l'achève, Medievizmes!

Par zid dans Combats pour l'Histoire 26 mai 2009 16:56:21
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

« Château vieux »

Il y a quelques jours, j'ai eu le vrai plaisir d'être invité à faire une conférence dans une société locale. C'est le métier, j'aime bien ce genre de contact. Il y a cependant société locale et société locale! Celle-ci avait ses quartiers dans un vieil hôtel particulier aux odeurs de moisi et de bois vermoulu. Les membres participaient des mêmes odeurs de « château vieux ». Là, des titres nobiliaires en pagaille, jetés sur les vieux tapis et sur les parquets grinçants. L'assemblée de comtes, barons et autres particules se réjouissait de la prochaine excursion qui les mènera dans une visite de châteaux de copains à eux. Comme soufflait à son voisin un autre titré empapillonné: « on les connaît déjà, ces châteaux, mais c'est tellement plus amusant de les revoir comme ça »... Dans ce mausolée, une excitation bourdonnante: les parvenus qui ont réussi à s'introduire minaudent auprès des vieux messieurs aux quartiers bien pleins. Mais je suis bête et méchant: j'ai passé un excellent moment avec toute cette petite bande hors du temps, délicieusement anachronique. Ils connaissent en bon amateur le métier, les archives, l'histoire et pratiquent celle-ci  ensemble avec gourmandise.

Par zid dans Mes histoires de médiéviste 28 mai 2009 13:57:02
(1) commentaire Ajouter un commentaire

Catégories

Archives

A propos