Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

octobre 2008

Aux Archives...

Aux archives départementales du P...

Il faut d'abord demander à voir les documents originaux. Ca ne va pas toujours de soi. Le métier des archivistes a d'autres impératifs que celui des historiens... Certains historiens n'ont pas assez de respect pour les archivistes, qu'ils considèrent comme les gardes-chiourmes d'un trésor dont l'accès leur est dû à eux, et eux seuls, et sans aucune restriction. Et cependant... mon passé d'archiviste m'a convaincu que parler de "protection du patrimoine" n'est pas un vain mot: combien de sceaux médiévaux explosés, de papiers déchirés, de parchemins mélangés n'ai-je pas retrouvés, victimes de l'incurie des lecteurs... Le respect des historiens pour le travail de l'archiviste est une nécessité.

Mais revenons aux archives.

Vient le temps de la consultation. La boîte vient d'arriver. Elle est déposée, à quelques mètres de moi. Passe l'historien local de service, disert, achilletalonesque... il se promène partout, guilleret, distillant ses petits commentaires... J'aime bien ce petit monde des archives, les lecteurs y forment une sorte de famille, on ne s'y sent jamais seul... et même si la salle est vide, restent les archives -elles sont toujours bien vivantes!

Les rouleaux de parchemin se succèdent, les ombres se précisent, les hommes apparaissent, floutés, dans les hastes et les boucles... La poussière des archives anciennes a toujours la

Lire la suite

Par zid dans Mes histoires de médiéviste 4 octobre 2008 01:03:14
(2) commentaires Ajouter un commentaire

A Fréjus, le deuxième jour

Ecole thématique de Fréjus, sur le document numérique en SHS: je sors du Moyen Âge (mais pas complètement) pour rentrer en récollection numérique. Présentes, une quarantaine de personnes des sciences humaines. Leur « apprendre » les humanités digitales, promouvoir l'échange, construire la communauté des « digital humanities ». Je ne détaillerai pas ici l'état d'avancement des travaux, je vous renvoie au site de l'école, mis à jour en quasi-live et à la page facebook.

De plus en plus je suis convaincu que le « digital turn », le passage au numérique, est beaucoup plus déterminant que ce que la communauté scientifique imagine. Les lecteurs du blog savent qu'une de mes obsessions est la rédaction d'un manuel de critique appliquée au document numérique. Le projet vient d'avancer brutalement. Tout ceci grâce à un exposé que nous avons quasi-improvisé, Christophe J et moi-même, en six ou huit heures, au volant de la voiture qui nous a fait traverser la France, un projet que nous avons présenté hier soir, dans un état d'excitation scientifique assez avancé. Nous avons voulu décomposer le processus de création de la source, du document, son passage au numérique, sa transformation en données et son passage au broyage des applications. Nous avons voulu conceptualiser de manière pointue, mode « Michel Foucault » activé, dans une perspective de déconstruction et reconstruction intellectuelle. Nous avons

Lire la suite

Par zid dans Diplomatique du web 21 octobre 2008 16:03:21
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

A Fréjus, le troisième jour: de Lou Burnard à Lou Burnard

Ecole thématique de Fréjus, sur le document numérique en SHS, troisième jour. Apprendre les grammaires. Text encoding initiative, Encoded archival description. Je ne suis pas un spécialiste des digital humanities, plutôt un de ces scholars dont parle Lou Burnard. Cela fait quand même presque dix ans que je m'intéresse aux rapports tumultueux entre les disciplines des sciences humaines et le numérique -ce qu'on appelait alors « l'informatique » puis ce qu'on a appelé « les nouvelles technologies », ce qu'on appelle maintenant les « digital humanities » et les éditions électroniques (on est en recherche de nouvelles appelations, moins ambigues, moins déterminantes, avis à la communauté). Les pas de géant accomplis depuis dix ans dans la prise en compte (« l'appropriation ») par les chercheurs de ces humanités numériques sont impressionnants, ils sautent aux yeux ici. En 2002, nous tentions de coder des textes anciens avec l'ancêtre du module « manuscrits » de la TEI, cela s'appelait Master alors: qu'est-ce qu'on souffrait, triturant nos neurones en tentant de baliser des morceaux de textes. Ici, Fréjus, octobre 2008: tout le monde « balise » avec bonheur et célérité, quelques interrogations mais pas de prévention, pas de retenue. Six ans ont passé, le « digital turn » est bien là. Désormais, nous naviguons tous dans le même paquebot, avec le pied marin.

Lou Burnard, le pape de la

Lire la suite

Par zid dans Diplomatique du web 22 octobre 2008 12:59:09
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

A Fréjus, le quatrième jour: le digital diplomatist

J'ai enfin compris pourquoi l'édition électronique m'attirait autant: la réflexion sur le document numérique, la réflexion sur le balisage de type Text encoding initiative: ce n'est rien d'autre que de la diplomatique, de la codicologie aussi ; l'analyse des digital humanities met en jeu des concepts critiques déjà mis en jeu dans les pratiques héritées de dom Mabillon. Les digital humanities tentent de préciser le format des données, le balisage formel, qualifiant le contenu au plus profond, décrivant la structure textuelle, caractérisant la matérialité naturelle du document, le tout couplé aux métadonnées des fichiers les plus pointues (de Dublincore à Mets en passant par Onyx). Les cadres de référence pour établir ce balisage sont à la fois liés au document générique -s'il s'agit d'éditer un document ancien, on prendra en considération sa matérialité et sa structure textuelle originelle- mais aussi aux objectifs poursuivis dans l'édition numérique (édition complète, visible, aisée à prendre en main, interrogeable de telle ou de telle façon...). Une fois cette caractérisation numérique définie, aboutie, le "digital humanist" se l'appropriera afin de produire son édition électronique.

De leur côté, les disciplines anciennes que constituent la diplomatique ou la codicologie tentent de caractériser et de comprendre les mêmes éléments -ou des éléments comparables- mais pour

Lire la suite

Par zid dans Diplomatique du web 23 octobre 2008 18:24:44
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Catégories

Archives

A propos