Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

2015: le réveil de la force?

2015 et pas une note. Une année de plus sans bloguer. Toujours le même manque ressenti. J'ai même tenté de lancer un contre-blog anonyme, mais ça n'a pas pris. J'ai compensé avec les réseaux sociaux. Mais ce n'est pas tout-à-fait la même chose, je le dis tous les ans, navré de mon aphasie bloguesque.

Beaucoup d'autres ont déjà abandonné le blog depuis longtemps. Faudrait-il arrêter comme eux ? Je n'arrive pas à m'y faire. Le blog me donnait / me donne une capacité d'écrire que je ne trouve nulle part ailleurs, ni sur facebook, ni sur twitter, ni sur hypotheses. Je me dis qu'un jour, à un temps précis, le moment de reprendre la plume sera revenu. Maintenant peut-être ? Je ne serais pas le seul à m'accrocher -Manue, du Figoblog, continue et elle a bien raison. Je ne suis pas davantage le dernier sur le chemin du blog1. Le blog, contrairement à ce que le web annonce depuis des années, a encore une raison d'être : il propose un discours plus construit et plus structuré, probablement plus pérenne, de toute façon plus organisé, que les outils de réseautage façon FB ou twitter.

Le blog reste un lieu d'expression libre, directe, forte. Il permet à un intellectuel de s'engager de manière forte et claire. Et notre société bousculée, couverte de meurtrissures, vacillante même, ébranlée en ses fondements les plus anciens, en a besoin plus que jamais, comme l'a d'ailleurs exprimé à sa façon Patrick Boucheron. J'ai ressenti ce besoin d'engagement au fil de l'année qui se termine. J'espère trouver le temps de me livrer par écrit davantage durant les prochaines semaines, ici-même.

Notes

1Antoine Blanchard. Quand la culture scientifique s'affranchit sur le web : l'exemple des blogs de science en français (2003-2014). Philippe Poirrier. Histoire de la culture scientifique en France : institutions et acteurs, Presses universitaires de Dijon, 2016. <halshs-01242707> propose un état des lieux assez personnel et quelque peu limité, car ne s'y trouvent pas les historiens et les bibliothécaires qui ont joué un rôle essentiel dans la dynamique des blogs des premiers temps.
Par zid dans Combats pour l'Histoire 23 décembre 2015 18:34:31
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Catégories

Archives

A propos