Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

Une insupportable légèreté

Trois mars 2009, il est presque seize heures, arc-bouté sur des dossiers et des dossiers, comme toujours, je jette un oeil nonchalant sur un message qui vient d'arriver dans ma boîte à courriels, venant de la liste de diffusion/discussion allemande Mediaevistik. « Kölner Stadtarchiv eingestürzt ». Le dépôt d'archives de la ville de Cologne, un des plus importants en Allemagne -déjà si éprouvée par les bombardements de la seconde guerre, de ce point de vue-, vient de s'écrouler sur lui-même, en trois minutes, comme dans un mauvais film catastrophe. Le temps pour le personnel de salle de faire évacuer tout le monde, lecteurs comme archivistes. Trois minutes plus tard, c'est trente kilomètres linéaires d'archives qui sont sous les gravats. 64 000 documents, donc une bonne partie de médiévaux, écrasés sous le béton.

Depuis trois mois, des volontaires se relaient pour extraire des décombres les restes martyrisés du passé de Cologne. L'ampleur des pertes m'indiffère un peu: la perte d'un seul document est pour moi insupportable. Mais le plus insupportable, c'est l'indifférence de bon nombre de mes collègues -et mêmes des archivistes: beaucoup ne savent même pas ce qui s'est passé et, de toute façon, s'en fichent. Comment voulez-vous, dans ce cas, que je prenne au sérieux ces mêmes chercheurs qui tentent de m'expliquer avec sévérité et assurance que ces chartes, ces cartulaires du Moyen Âge sont porteurs de symbolique, sont des objets empreints de sacré, et dans tous les cas sont d'une importance toute particulière pour les médiévaux..

Par zid dans Combats pour l'Histoire 3 juin 2009 16:58:24
(1) commentaire Ajouter un commentaire

Commentaires

CJ 10 juin 2009 02:00:57
Ô combien d'archivistes, combien d'historiens... cher Zid, je les ai cherchés les historiens là bas, à Cologne. Tout ce que j'ai pu trouver, à mon retour, c'est une pétition d'historiens trouvant que la ville mettait tout de même du temps à ouvrir une nouvelle salle de lecture, pour ces pôvres chercheurs en mal de sources. No comment! (ceci est bien entendu véridique, sinon cela n'aurait aucun intérêt)

Catégories

Archives

A propos