Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

Une nouvelle année de Médiévizmes

 

Une nouvelle année de Médiévizmes. L'an passé a été un peu léger, en terme de « blogage ». Ce n'est pas faute d'avoir des idées de « notes », mais plutôt de manquer de temps. Mauvaise excuse, je sais...

Alors, vais-je vous servir la bonne résolution bidon, vous promettre la note quotidienne ? Ce n'est pas l'envie qui manque, mais je ne vous la ferai que donnant-donnant! Note contre commentaires...

Lors d'une note récente, J.-L. Deuffic (du blog Pecia, consacré au manuscrit médiéval) s'est à juste titre emporté contre les malandrins qui démembrent des manuscrits pour les vendre feuille à feuille. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que, dans une autre vie (et même il n'y a pas si longtemps), j'ai déjà enfourché mon destrier pour me lancer dans cette croisade-là! Ca avait remué mes lecteurs, mais étonnamment, pratiquement pas de réaction de collègues de la profession. Cependant, en décembre passé, ce sont des commentaires de collègues qui se sont alignés sous la note de Pecia, se nommant parfois, s'impliquant en tout cas. Pourquoi ont-ils commenté ici? Parce que Pecia fait plus « sérieux » que Médiévizmes ? Parce que J.-L. Deuffic ne se dissimule pas sous un pseudonyme (en fait, le mien n'est plus qu'une vieille couverture trouée et élimée de partout)? Ou tout simplement parce que le temps est venu, que les historiens commencent lentement à apprivoiser l'instrument?

Qu'importe... la conséquence de tout cela est simple, chers amis, collègues historiens ou non: j'écris et... vous commentez!

Et que cette année soit grande et belle et heureuse!

Par zid dans Continuités et ruptures d'Histoire 5 janvier 2007 23:20:58
(8) commentaires Ajouter un commentaire

Commentaires

Manue Site 6 janvier 2007 07:39:02
"Parce que J.-L. Deuffic ne se dissimule pas sous un pseudonyme" : oui. Nos professions travaillent sur l'identification, la (re)connaissance, la description et l'analyse. Je pense qu'inconsciemment ou non, elles ne supportent pas que nous prenions des libertés avec notre identité. Peut-être que comme moi, tu découvriras le jour ou ta "couverture" ne sera plus qu'un petit mouchoir symbolique claquant au vent, que tes sembables cesseront de le prendre comme une offense et joueront le jeu, postant des commentaires signés d'initiales que toi seul peux comprendre. Je te le souhaite en tout cas. Bref, désolée, ce n'est pas un commentaire de moi que tu attendais, mais bonne année quand même ;-)
zid Site 6 janvier 2007 11:09:32
Manue > c'est bien possible et c'est même probable! Mais je suis très content de lire un commentaire de ta plume, pas de quoi être désolée! Et re-bonne année !
Thierry Buquet Site 6 janvier 2007 13:45:34
Bonne année, cher Zid, et pour être dans le ton de ta note, je n’utiliserai pas mon pseudo pour une fois...
crossingthebridge 6 janvier 2007 14:34:04
Et si ça n'avait pas grand chose à voir avec une histoire de pseudo ? Eolas, par exemple, est tout aussi anonyme que toi, ça ne nuit pas au sérieux de son blog et ça n'empêche pas non plus ses confrères d'y intervenir. Il se peut que l'appel de Pecia ait été davantage entendu que les tiens simplement parce qu'il a été relayé par Menestrel. Quoiqu'il en soit, ne désarme pas ! Re-bonne année (nous nous la sommes déjà souhaitée par SMS)
Bernardo Guidonis 7 janvier 2007 10:06:20
Je rejoins le commentaire précédent. Ne vous lancez pas dans des comparaisons avec Pecia, Menestrel ou d'autres. Je ne crois pas que ce soit le but d'un blog ou d'un site. L'information existait, vous l'avez passé, Peccia aussi, soit. Les commentaires se font plus nombreux sur Pecia, et alors ? Peut-être plus de "notes" de votre part provoqueraient plus de commentaires de notre part. Personnellement, j'ai plus souvent intérêt à vous lire que Pecia...
nicolas 8 janvier 2007 15:10:58

Un jour une élève me dit : « J'ai voulu passer te voir dans ton bureau tout à l'heure, mais j'ai vu que tu étais occupé avec quelqu'un donc je t'ai pas dérangé...
— Ho bha, tu aurais pu... Tu sais qui s'était d'ailleurs ?
— heu non...
— c'était Zid !
— Ouha ! J'ai vu Zid en vrai ! Trop la classe ! »

Quelle notoriété ! Bonne année Zid :-).

zid Site 10 janvier 2007 15:58:36
crossingthebridge> merci, mais pas d'inquiétude, je ne décroche pas! Je ne sais pas si c'est une question de relais, cependant... bernardoguidonis> merci de votre soutien. L'année commence bien! nicolas> je vais encore devoir changer de taille d'encolure de chemise, avec tout ça. J'en profite donc pour saluer toutes mes groupies de la maison Quicherat! ;-)
jean-luc deuffic Site 2 mars 2007 23:09:53
C'est un peu tardivement que je lis ce billet qui m'avait échappé ... En fait c'est me mémorisant votre ancienne "guerre", de cette croisade que vous aviez initiée sur votre ancien blog, je crois, que j'ai lancé ce cri du coeur, sans grand espoir il est vrai d'obtenir l'arrêt d'un tel "scandale". J'étais également motivé dans la mesure où cela concernait un manuscrit breton..., travaillant actuellement à la rédaction d'un "Inventaire des livres liturgiques de Bretagne". J'ai donc interpellé nombre de bibliothèques et de musées bretons, d'institutions politiques ou culturelles. Sans grand succès. Seul le Musée Dobrée de Nantes a réagi ... Le Ministère de la Culture a bien voulu me répondre "qu'en France, la législation n'interdit pas le démembrement de biens culturels par leurs propriétaires privés ...", etc., etc... Cette pratique, qui ne date pas d'aujourd'hui, devrait être fermement condamné. Mais je ne suis qu'un tout petit "amateur" du patrimoine manuscrit, avec de petits moyens. J'espère pourtant qu'un jour d'autres voix plus fortes s'élèveront pour mettre fin à ce "dépecage" culturel. Merci pour votre blog.

Catégories

Archives

A propos