Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

Apprendre le « métier d’historien »

Plusieurs semaines de silence, certes, mais bien occupées. Les pages de ce blog ne sont pas restées sans visiteur d’ailleurs, et deux ou trois commentaires à mes dernières notes m’amènent à réagir, comme il se doit. Certes, je n’ai pas été de main morte dans cette note sur l’histoire et les amateurs. Coup de gueule face non pas aux sites eux-mêmes, mais plutôt à la publicité que l’on en a fait, sur France Culture, sur MediaTIC : ces derniers medias, pensais-je (naïvement ?), sont censés être tenus par des spécialistes qui ont le conseil soigné, fouillé. Il y a de bons spécialistes à France Culture, j’en suis certain, comme il y en a sur MediaTIC, je pense (j’espère). Mais sont-ce des spécialistes, ceux qui ont loué les qualités ineffables des deux sites que j’ai moi-même portraiturés? Comme je le disais, si je pense qu’il est bon que l’histoire plaise et soit rédigée par des amateurs, je considère comme inacceptable que l’on confonde les genres et que l’on encense comme « du vrai moyen âge » celui mis en scène par une volée de cabotins qui cherchent d’abord à s’amuser.

Soit. On me demande : « dites-nous quoi lire », avec un petit sourire au coin de la bouche, car vous savez hélas que je n’aurai pas le temps ou le courage de répondre à toutes ces demandes pour savoir « quoi lire ». Et pourtant, elles sont bien légitimes, ces demandes. Alors je vais faire mieux qu’y répondre ponctuellement. Je vais tenter de vous expliquer la base de la formation d’historien –car c’est un métier, n’en déplaise à la "parisienne exilée", qui a retenu davantage de ses années d’études que l’examen passé devant le méchant méchant Pierre Chaunu, j’espère… Cela fait déjà un an et demi, deux ans peut-être que j’ai promis à la blogosphère un petit manuel de critique du web. Je vais faire mieux : je vais, au fil des semaines qui suivent, vous distiller un manuel de critique historique basé sur ma formation, mes lectures, mon expérience si elle peut être utile. La critique historique s’apprend, on ne devient pas critique en le disant : cette critique fondamentale dont je tenterai de vous expliquer les rudiments vous permettra probablement de choisir les bons livres, de choisir les bons sites, de distinguer le vrai du faux, de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie…Un manuel qui vous permettra de voir que l’internet est un support aussi noble et pérenne que le papier pour y inscrire l’histoire vécue et l’histoire des historiens (la recherche historique) : la meilleure preuve étant que l’un et l’autre doivent passer au crible de la même critique historique, ni plus, ni moins. Un manuel perfectible –et j’inviterai mes collègues historiens qui me lisent à consciencieusement décortiquer et redresser mes propos s’ils prêtent le flanc…à la critique ! Un manuel, un guide. J’espère qu’il vous permettra de comprendre les méthodes de l’histoire mais aussi pourquoi faire de l’histoire, pourquoi ce n’est pas un simple passe-temps inutile mais une discipline essentielle.

Commentaires

Got Site 13 novembre 2006 23:01:09
Me voilà rassuré, te voici revenu. Je ne m'inquiétais pas plus que cela, car je sais bien que ce billet correspond au chercheur que je connais et avec qui je travaille et que le billet précédent n'était que le fruit d'une exaspération, d'une démotivation passagère toute compréhensible (je serai assez mal placé...).
J'oublie donc ces paroles dures, je me cale au fond de mon siège et j'attends avec impatience la suite, guettant mon agrégateur à l'affut de nouveaux billets et j'invite tous les lecteurs de ce blog à en faire autant, en ayant conscience à l'avance de l'énorme défi que nous propose ici Zid.
Un mot pour finir : merci ! A travers ton initiative, tu prouves qu'aujourd'hui il existe encore une place pour une vulgarisation (et le mot est noble pour moi) sérieuse faite par des professionnels et sur le Web, n'en déplaise aux esprits chagrins...
15 novembre 2006 12:15:58
Prends garde qu'on ne te prenne au mot !

Catégories

Archives

A propos