Apologie pour l'histoire continue ou les carnets d'un médiéviste

Photo aléatoire choisie par Zid

Surréalisme scientifique

Tous ceux qui connaissent un peu la Belgique savent que c’est la patrie du surréalisme et de l’absurde. Je passerai ici sur les dernières pitreries communautaires pour insister sur ce qui me tient plus à cœur : la situation de ce qu’on appelle, au plat pays, « les établissements scientifiques fédéraux », au sein duquel on compte des musées, les Archives Générales du Royaume (l’équivalent des Archives de France), la Bibliothèque Royale (l’équivalent de la Bibliothèque Nationale de France), l’Institut royal météorologique… en tout dix établissements de recherche et de conservation, un peu comme la colonne vertébrale du patrimoine et de la culture en Belgique. Eh bien, ces dix établissements sont menacés de fermeture totale ou partielle ; leur fonctionnement pourrait être compromis plus ou moins gravement par l’incurie politique. Un refinancement complet s’impose, non pour améliorer ou revitaliser, mais tout simplement pour survivre, comme l'explique cet article de la Libre Belgique. L’idée semble acquise du côté du ministère de la recherche scientifique, encore faut-elle que le gouvernement belge dans son ensemble accepte le plan de refinancement. Surréaliste… ou tragique ?

Par zid dans Combats pour l'Histoire 5 septembre 2006 00:05:29
Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Catégories

Archives

A propos